Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Autres parties du site :

Menu du wiki :


Gestion du wiki :


blog:challengeaz_2014_-_i_comme_immortalite

ChallengeAZ 2014 - I comme immortalité

« L'immortalité devançant le temps », au Grand Palais à Paris

L’immortalité peut être définie comme la possibilité d’échapper à la mort et de vivre éternellement.
Ce thème est présent dans quasiment toutes les religions aussi bien dans la promesse d’une vie éternelle que dans l’opposition entre dieu(x) immortel(s) et humains mortels. C’est aussi une thématique récurrente de la culture populaire. Enfin, nombre de scientifiques orientent leurs recherches vers l’accroissement, pourquoi pas infini, de la durée de vie. La diversité intellectuelle de ces approches montre que le sujet passionne et donne matière à réfléchir, notamment sur le caractère bénéfique ou maléfique de l’immortalité.

Du point de vue du généalogiste, dont le fond du travail est d’étudier les filiations, j’aime à penser que l’immortalité peut se concevoir de trois manières.

Une première approche serait très matérielle, mais une matière relevant de l’infiniment petit. Le SOSA 1 est l’aboutissement d’un héritage (et d’un brassage) génétique remontant sur plusieurs générations. Il sera lui-même le vecteur de transmission de ses gênes à ses descendants. On peut alors considérer que ces gènes, mêmes modifiés, tutoient une forme d’immortalité.

La seconde approche serait plus psychologique mais relèverait de la même conception. Au même titre que son patrimoine génétique, le SOSA 1 est aussi le résultat du brassage d’une multitude de psyché. Par l’éducation de ses enfants, il transmettra ce patrimoine psychologique qui lui aussi connaitrait alors une forme d’immortalité.

Enfin, peut-être plus simplement, l’immortalité ne réside-t-elle tout bonnement pas dans le souvenir. Si, par mon travail de généalogiste, je permets de conserver le souvenir des personnes ayant vécu il y a plusieurs dizaines d’années, ne peut-on pas considérer que ce souvenir constitue une forme d’immortalité ? Le généalogiste n’est-il pas alors l’outil de l’immortalité ? Et, en espérant que mes descendants poursuivront ces recherches, ne suis-je pas en train d’aspirer moi-même à cette immortalité tant convoitée et pourtant tant redoutée ?

highlander.jpeg

Ce thème avait été abordé par le blog Mémoire vive lors du Challenge 2013.

Les discussions sont modérées a priori.

Discussion

Entrer votre commentaire. La syntaxe wiki est autorisée:
17 -12 = ?
 
blog/challengeaz_2014_-_i_comme_immortalite.txt · Dernière modification: 2014/06/10 15:27 par yves