Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Autres parties du site :

Menu du wiki :


Gestion du wiki :


blog:challengeaz_2014_-_m_comme_marchandisation

#ChallengeAZ 2014 - M comme Marchandisation

marchand.jpg

Un peu comme le L, j’aurais pu faire un choix différent pour le M et parler de Marins. Mais non, je parlerai de marchandisation (Et sincèrement, Marine et ses ancêtres parle tellement bien de ses ancêtres marins qu’il serait illusoire de vouloir y ajouter quelque chose).

Marchandisation donc. Concept qui consiste à considérer que toute chose peut, ou devrait pouvoir, s’échanger sur un marché. Pourquoi ce sujet ? Parce que clairement, j’ai l’impression que la généalogie fait l’objet d’une marchandisation croissante des bases de données, données source ou travaux. Attention, je ne prétends évidemment pas que cela n’a jamais existé. Mais j’ai le sentiment d’une diffusion de ce concept dans le monde généalogique, porté notamment par des entreprises qui, par nature, ont besoin de donner une valeur aux choses.

Pas nécessairement de jugement de valeur dans ce billet. Je n’ai pas d’idées arrêtées sur le sujet. D’une part, car je manque de recul dans le monde généalogique et, d’autre part, car je pense que le sujet est trop complexe pour aboutir à une idée simple, donc simpliste.

D’une manière générale, j’ai envie de croire que la marchandisation n’est pas le mal absolu. Que lorsque le but poursuivi permet de diffuser un peu plus le « savoir » généalogique, pourquoi ne pas donner une valeur à ce savoir ? Que lorsque ce choix est éclairé et volontaire, choisir de limiter ses droits de propriétés sur son travail aide à diffuser ce savoir.

Par ces questions, on aborde deux concepts sous-jacents à la marchandisation : la valeur et la propriété. Car sans eux pas d’échange.

Propriété

Evidemment ce point a déjà été traité par plusieurs généalogistes sur leurs blogs et pourrait se résumer ainsi : Est-ce que ma généalogie m’appartient ou est-ce moi qui appartiens à mes ancêtres ?

En dehors de l’application stricte de la loi sur la propriété intellectuelle (que je ne prendrais pas le risque d’essayer d’expliquer ici), la réponse à cette question est intimement liée à notre façon personnelle de voir les choses.

A mon sens, je distinguerai plusieurs étages (et ne révolutionnerai pas grand-chose par mon propos) :
- Les données sources relatives à l’ordre public (les archives publiques) sur lesquelles je base mon travail devraient être des publiques. Publique car elles sont justement relatives à l’ordre public et par conséquent elles appartiennent à tous.
- Les données sources issues du travail d’autres généalogistes leur appartiennent. Toutefois, s’ils les mettent à disposition du public, de quelque manière que ce soit, je pense que leur rediffusion sera naturelle. Le cas ultime étant évidemment l’insertion sur un site tel que Geneanet sur lequel la rediffusion de son travail (même entaché d’erreurs) peut être impressionnante.

Je pense donc qu’il faut être conscient, lorsque l’on diffuse ses informations, du risque de réutilisation. Ce risque existait déjà avant Internet. Internet n’a fait que le rendre plus rapide et plus large. Partant de ce principe, toutes les données de mes sites sont librement accessibles et rediffusables. La licence Creative Commons est un outil utile pour cela.
Et lorsque je ne veux pas qu’un information soir rediffusée, je ne la oublie pas moi-même.
Mais comme je pense qu’une vision limitée de ses droits de propriété sur son propre travail participe, en permettant une grande diffusion de l’information, de l’entraide nécessaire en généalogie, il est très rare que je ne publie pas mes (maigres) informations.

Valeur

Là je triche un peu car, ordre alphabétique oblige, cela sera traité dans quelques jours à la lettre P du Challenge.
To be continued…

Les discussions sont modérées avant publication. Les adresses mail ne sont pas affichées

Discussion

Entrer votre commentaire. La syntaxe wiki est autorisée:
114 +3 = ?
 
blog/challengeaz_2014_-_m_comme_marchandisation.txt · Dernière modification: 2014/06/16 12:52 par yves